Plan de désherbage

Le plan de désherbage communal constitue la première étape pour faire évoluer les pratiques d’entretien de votre commune. Cet outil vise à protéger et/ou reconquérir la qualité de l’eau en réduisant les quantités de pesticides appliqués en priorité sur les zones à risque.

Le principe

Identifier, mesurer et classer les zones à désherber selon le risque de ruissellement et de pollution des eaux afin d’adapter les méthodes d’entretien en conséquence.

Pour vous aider à faire le point sur vos pratiques d’entretien, la FREDON Bourgogne réalise des plans de désherbages communaux et des plans de gestion différenciée. L’objectif est de faire un état des lieux des pratiques et des techniques d’entretiens actuelles afin de pouvoir orienter la collectivité vers une moindre et meilleure utilisation des produits phytosanitaires sur ses voiries et espaces verts.

Le plan de désherbage, un accompagnement en plusieurs étapes :

La mise en place d’un plan de désherbage se décline en plusieurs étapes :

> Etape préliminaire :

Présentation de la démarche lors d’une réunion communale.

> Etape 0 :

Présentation de la démarche à l’ensemble de l’équipe technique et des élus.

  • > Etape 1 : Audit des pratiques phytosanitaires

Avant toute action technique, un diagnostic complet des pratiques phytosanitaires doit être réalisé. Il constitue un état des lieux initial indispensable à la définition des objectifs d’amélioration.

> Etape 2 : Relevés de terrain et classement des zones

Les espaces communaux ne nécessitent pas tous d’être entretenus avec le même niveau d’exigence. Il s’agit donc au préalable de définir les secteurs où le désherbage est jugé indispensable, et qui nécessiteront par conséquent des moyens d’entretien importants, et ceux où le développement d’une flore spontanée peut être tolérée et plus ou moins contrôlée, voire même dans certains cas favorisée.

L’identification et le classement de ces zones permet :

– L’identification de la nature des zones désherbées (enrobé, pavé, sablé…)

– La mesure des surfaces de chaque zone

– Le classement des zones en fonction de deux niveaux de risque (risque faible et risque élevé). Ce risque est évalué en fonction de la perméabilité, de la pente et de la proximité à un point d’eau (cours d’eau et/ou avaloirs).

> Etape 3 : Cartographie

Une carte des zones à risque est réalisée au terme de ce diagnostic.

> Etape 4 : Préconisations d’entretien

L’inventaire des pratiques et le classement des zones permet de proposer des zones test dites zones pilotes avec la mise en place d’alternatives à la lutte chimique.

> Etape 5 : Restitution

La communication tout au long de l’action :

Afin d’avertir un maximum de riverains, il est indispensable d’accompagner le plan de désherbage par un plan de communication en mettant notamment en place une campagne d’information sur le changement des pratiques de désherbage communal (articles dans les bulletins municipaux, affiches sur les zones pilotes…). Cette communication est indispensable pour favoriser l’acceptation des changements de pratiques et la place de l’herbe spontanée.

Le plan de gestion différenciée

La FREDON Bourgogne propose également d’appuyer les communes pour mettre en place un plan de gestion différenciée sur les espaces verts.

Cet outil permet de préserver la biodiversité dans le respect des équilibres naturels, mais il répond également à des enjeux sociaux, économiques ou encore financiers pour les collectivités qui le mettent en œuvre. En effet, ce mode de gestion permet d’optimiser les pratiques d’entretien suivant l’usage des espaces par les habitants. La gestion différenciée permet ainsi un équilibre entre : accueil du public/ développement de la biodiversité/protection des ressources naturelles.

Le plan de gestion différenciée permet d’intégrer deux volets d’action:

> la classification de l’ensemble des espaces verts de la commune

> la définition des modes d’entretien de chaque espace

Voir le document de présentation en cliquant ici.

Contactez-nous pour de plus amples détails.