Reconnaître et signaler

Problèmes sanitaires du buis


 

Cylindrocladium buxicola

 

Cylindrocladium buxicola est un champignon parasite du buis qui entraîne la mortalité des feuilles et des rameaux. 

 

Les symptômes de la maladie se manifestent par des tâches noires sur les feuilles qui finissent par fusionner et recouvrir totalement la feuille. Des stries de couleur brun-foncées à noires se forment également sur l’écorce des rameaux. Ces stries progressent de la base vers le sommet de la plante.

 

Dans des conditions d'humidité élevée, un mycélium blanc se forme sur la face inférieure des feuilles atteintes. Les spores sont responsables de la dissémination de la maladie à courtes distances.

 

Les échanges de plants contaminés expliquent probablement son apparition progressive dans de nombreux pays. A terme, les feuilles chutent et les rameaux meurent. La maladie affecte non seulement très fortement l’esthétisme des buis ornementaux, mais peut conduire à des mortalités importantes en milieu naturel. 

 

 

La pyrale du buis, Cydalima perspectalis

 

La pyrale du buis (Cydalima perspectalis) est un papillon nocturne qui peut engendrer de très sévères défoliations sur le buis.

 

Dès le mois de mars, les chenilles se nourrissent des feuilles de buis. La chenille a une tête noire, son corps est vert clair, strié longitudinalement de vert foncé, et ponctué de verrues noires et de longs poils blancs isolés (photo 2 et 3).

 

Après 4 semaines au stade chenille, elles tissent leur cocon pendu par la queue entre les feuilles. Elles en sortiront sous forme de papillon adulte. Les œufs sont pondus sur la face inférieure des feuilles. La pyrale peut produire 2 à 3 générations par an. La dernière génération passe l’hiver sous forme de chenille dans des cocons tissés entre les feuilles du buis.  

 

 

Les moyens de lutte

 

Afin de protéger vos buis, il est possible de mettre en place des phéromones, ce qui représente une solution totalement naturelle pour traiter ce ravageur.


Le principe est d’utiliser les substances volatiles émises par l’insecte femelle pour avoir une action d’attraction sexuelle sur le mâle. Attiré, l’insecte mâle est piégé et éliminé. Cela évite l’accouplement, la reproduction, la ponte des œufs et les nouvelles larves.


Les phéromones s'utilisent avec un piège.

 

 

Afin d’en savoir plus sur ce moyen de lutte naturelle et demander un devis pour l’achat de pièges ou de phéromones, n’hésitez pas à nous contacter.

Plan du site    Mentions légales