Grandes cultures

Suivis Biologiques


Pyrale du maïs :

 

La dissection des cannes de maïs infestées par la pyrale l'année précédente, nous permet d'évaluer le % de nymphose à une date donnée.

En comparant avec les valeurs des années précédentes, la précocité ou non du début de vol en parcelle de maïs est estimée.

Ce % de nymphose est utilisé pour organiser la mise en place des pièges à phéromones en parcelles et également afin de déclencher la lutte biologique avec les lâchers de trchogrammes.

 

 

Dissection des charançons du colza :

 

Les charançons du bourgeon terminal et de la tige du colza sont particulièrement nuisibles aux cultures.

En plus de la détection de leur arrivées en parcelles de colza à l'aide des cuvettes jaunes, La FREDON Bourgogne analyse l'état d'avancement de la maturité des oeufs par disssection des femelles charançons.

Cette observation est communiquée à la cellule d'analyse de risque du BSV et est utilisée pour évaluer le risque potentiel des ravageurs.

 

 

La tour à pucerons :

 

La tour à succion est un outil important dans le suivi des populations de pucerons et elle permet d'évaluer le risque de transmission de viroses. Ces pucerons peuvent être dommageables pour les cultures et sont susceptibles d’entraîner des pertes de rendement, directement ou indirectement, via la transmission de virus.

Cette tour basée sur le campus du lycée agricole de Labrosse près d’Auxerre (89) capture tous les insectes se déplaçant dans son environnement et en particuliers les pucerons. C’est un dispositif de 11 m de haut fonctionnant comme un « grand » aspirateur. Les insectes piégés sont ensuite triés, certains sont identifiés et dénombrés en laboratoire.

 

Cette tour à succion sert à :

 

> déterminer le début du vol migratoire pour chaque espèce,

> préciser la périodicité du vol et observer les différents pics de migration de ces insectes,

> récupérer certaines espèces de pucerons comme le Rhopalosiphum padi pour évaluer leur pouvoir virulifère comme pour la JNO à l’automne sur céréales par exemple, (jaunisse nanissante de l´orge et du blé).

 

Le calage du début du vol migratoire des pucerons accentue les efforts des observateurs de pucerons sur le terrain dans les cultures concernées.

Ces relevés associés aux observations de terrain donnent les moyens d’évaluer le risque, d’en informer agriculteurs et conseillers à travers l’édition du Bulletin de Santé du Végétal (BSV), filière Grandes Cultures.

La surveillance de ces parcelles permet d´intervenir à bon escient en s´évitant des applications inutiles d’insecticides, favorisant ainsi le développement de la faune auxiliaire.

 

Plan du site    Mentions légales